Données et recherches

Il a longtemps été difficile d'obtenir des données détaillées sur les conditions de vie résidentielles de la population étudiante. Ceci est dû au fait que les données existantes sur le marché locatif (produites par la SCHL) n’isolent pas les ménages étudiants, que les données démographiques de Statistique Canada offrent peu de détails résidentiels, et qu'il n'existait pas d'enquête dédiée sur le sujet au sein du réseau universitaire.

Un besoin important

L’UTILE est le seul organisme au Québec à avoir documenté la situation des étudiantes et étudiants locataires. Ainsi, les vastes études réalisées tous les trois ans auprès de la population étudiante de la majorité des universités québécoises ont permis de dresser un portrait inédit. Il en ressort que :

Seulement 9 % des universitaires vivent en résidences.

61 % des universitaires sont locataires sur le marché locatifs privés.

219 000 universitaires sont locataires au Québec.


40 000 universitaires locataires ont des besoins impérieux malgré les prêts, les bourses et l’aide parentale.

Le PHARE, c’est quoi ?

En 2014, l'UTILE s'est attaqué au manque d'information sur le logement étudiant en lançant la première édition de l’enquête PHARE, la Prospection des habitudes et aspirations résidentielles étudiantes. Ce sondage mené sur quatre campus a recueilli 11 000 réponses et a conduit à plusieurs projets de recherche.

Une deuxième édition a eu lieu en 2017, récoltant plus de 17 000 réponses à travers le Québec grâce à la participation de 15 partenaires. Les résultats ont notamment été rapportés dans les médias de nombreuses régions, cités dans des mémoires réalisés par des associations étudiantes et utilisés dans une étude financée par la Société d’habitation du Québec.

Devant la pertinence des données, les partenaires se sont entendus à ce moment pour maintenir le rythme triennal de l’enquête universitaire. En parallèle, l’UTILE a coordonné en 2019 la première enquête PHARE au sein du réseau collégial.

Le PHARE 2017 en chiffres

17 000
Réponses
219 000
Locataires universitaires
15
Partenaires
2021
Prochaine édition
Consulter l’étude complète